La musique est chamanique par essence. Tous les musiciens prêtent consciemment ou non une âme à leur instrument.

Si l’auditeur ne perçoit pas une âme dans le son de l’instrument, c’est que le musicien n’a pas fait son travail

En ce sens, on peut dire que le musicien est un chamane, c’est à dire un intercesseur entre le monde des esprits et le monde de la matière.

Bienvenue sur le site Arthen-tarpan.

Le nom étrange de ce site a une double résonance chamanique.

  • D’une part il se place sous la figure d’un animal totem, le Tarpan, un cheval préhistorique aujourd’hui disparu.
  • D’autre part, en ressuscitant un nom de domaine expiré, c’est à dire un nom de domaine ayant servi pour un autre site dans une vie antérieure, il illustre la richesse cachée des rhizomes d’internet. Les domaines ont plusieurs vies et gardent les tracent de leurs vies antérieures par les liens qu’ils ont gardés.

Une musique préhistorique fantasmée

Personne ne sait ce qu’était la musique préhistorique. Il n’en reste que quelques artefacts bien rares.

Mais ça n’empêche pas les musiciens d’en jouer et les luthiers de proposer des instruments avec des origines incontrôlées.

On va trouver sur le marché des bols chantants tibétains qui n’ont rien de tibétain, des tambours chamaniques fabriqués au pays basque

Voir sur : boltibetain.leyogaduson.fr